[SAGA] La Sélection – Kiera Cass

Hello tout le monde,

Je vous propose une petite chronique dédiée à la trilogie La Sélection de Kiera Cass. Je comptais faire un article sur les deux premiers puis sur le troisième mais ils forment un tout indissociable alors je groupe tout le monde XD ! En plus, je vous avoue que j’ai lu les deux premiers tomes l’année dernière à l’occasion de la sortie du second tome. Je n’ai pas une mémoire d’éléphant et même je me rappelle bien de ce qui s’y passait, je ne suis pas certaine de pouvoir faire une belle chronique sur ces deux lectures uniquement. Je pense que je vais commencer par vous prévenir que je suis totalement vendue ! La Sélection c’est l’une des séries littéraires que j’aime le plus !!!!

La Sélection un titre à lire d’urgence, pourquoi ? Son contexte unique le rend bien meilleur que Hunger Games & cie. J’ai pourtant adoré la trilogie de Suzanne Collins pour son univers futuriste, malsain, cruel où l’espoir peut venir d’une toute petite chose. Kiera Cass nous propose ici un monde dans lequel une Quatrième Guerre Mondiale a eu lieu. Elle a ravagé la géographie actuelle mais surtout les régimes politiques comme nous les connaissions depuis 300 ans. Les États-Unis n’existent plus … A la place, on trouve le royaume d’Illéa gouverné par le roi Clarkson, un horrible despotique. Son fils étant en âge de se marier, une sélection est organisée parmi les demoiselles de tout le pays. Ce jeu permet au prince de choisir sa promise peu importe sa caste d’origine. Évidemment tout n’est pas tout rose et même si ce roman est avant tout une romance, on aborde des sujets parfois lourds.

La Sélection est un véritable coup de cœur. Premièrement, j’aime beaucoup le concept de « vie de princesse » que l’on va faire vivre aux candidates en espérant que l’héroïne finisse par y prendre goût. Cela me rappelle mes rêves de petite fille : on veut toute devenir princesse pour porter de belles robes et avoir une couronne sur la tête ;-p Notre vision est un peu étriquée mais justement Kiera Cass nous fait découvrir une autre facette de ce rôle qui en a fait rêver plus d’une 😉 Deuxièmement, j’apprécie énormément America notre chère héroïne. Son caractère est parfois agaçant surtout avec ses états d’âme concernant Maxon et Aspen. Il m’est arrivé de ressentir une folle envie de lui en coller une. D’un autre côté, elle est touchante car comparée aux autres candidates elle n’est pas privilégiée et elle n’est pas franchement diplomate. Elle cherche sa place dans son petit monde et il n’est pas toujours évident de savoir ce que l’on veut. C’est un personnage que j’ai apprécié suivre. Son changement de comportement n’est pas radical, elle change petit à petit au fil des évènements. Troisièmement, non je ne vous parlerais pas des personnages masculins car Aspen je le déteste ! Il m’a carrément gonflée XD Maxon est un peu différent mais le faites qu’il est si peu de caractère m’a laissée détachée de son sort. Non je voulais parler de l’envers du décor de La Sélection. Malheureusement je ne peux pas m’étaler car tout le monde n’a pas lu la trilogie ou le dernier tome. J’évoquerais seulement que La Sélection ne s’arrête pas uniquement à un jeu de triangle amoureux se déroulant dans un décor de rêve. L’auteure aborde un côté noir du gouvernement. L’aspect politique est très bien mené. Le roi est tout simplement détestable du début à la fin ! Il y a énormément de noirceur dans cette trilogie, bien qu’elle soit légère avec le jeu d’amour et le décor magnifique dans lequel évolue les candidates.

La Sélection est l’une des trilogies pour adolescents qui mérite le détour ! Une plume extraordinaire. Des personnages bien travaillés et tous différents. Un univers intéressant et original. La collection R signe ici une pépite !

Divergente #1 Divergente – Veronica Roth

Hello tout le monde,

Ce soir – en ayant en fond un petit retro gaming spécial zombie passant à la TV – je vous propose de découvrir ma nouvelle chronique. Je m’attaque cette fois à un « incontournable littéraire » de ces derniers temps … Oui vous savez l’un de ces romans dont on voit la publicité partout et que tout le monde lit … Je fais référence à Divergente ! Un titre de littérature de jeunesse (enfin plutôt young adult mais ne rentrons pas immédiatement dans ce genre de discussion LOL) qui a le droit lui aussi à son adaptation cinématique … une véritable mode depuis Twilight … comme si les scénaristes n’étaient plus capables d’écrire de vraies histoires … je veux dire sans s’inspirer de la littérature & ne faire au final qu’une version imagée d’un récit. Je vous donne probablement l’air de critiquer mais je vais voir ce genre de films parce que j’aime bien comparer la vision d’une équipe & la mienne XD

Aujourd’hui je vous parle donc du premier tome de cette trilogie de Veronica Roth puis de son adaptation cinématique.

Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d’aptitudes n’est pas concluant. Elle est divergente. Ce secret peut la sauver… ou la tuer.

 Ce premier tome est généralement lent dans sa narration … en même temps il met en place tout l’univers que son auteure a créé. Veronica Roth nous propose de nous immerger dans un monde dévasté par la guerre. La ville de Chicago est toujours sur pied mais a été grandement détruite. Une immense clôture la coupe du monde … Dans ce monde post-apocalyptique, nous faisons la connaissance de Beatrice Prior, une jeune fille vivant parmi la faction des Altruistes. Qu’est-ce que c’est ? Les Altruistes comme son nom l’indique est un groupe dans lequel on ne trouve que des personnes se dédiant aux autres. Le monde de Beatrice on trouve 5 factions composant la société : les Érudits – les Audacieux – les Fraternels – les Sincères – les Altruistes … & les sans factions. Ce modèle social ne laisse donc pas la place aux individus étant « un peu de chaque faction » … appelés aussi les Divergents. Dans cette nouvelle société, lorsqu’un adolescent atteint l’âge de 16 ans, il passe un test d’aptitudes pour lui permettre de découvrir quelle est ta véritable place … car dans cet univers on nait dans une faction mais on ne finit pas forcément sa vie dans la même. Le roman s’ouvre sur cet évènement exceptionnel de la vie de Beatrice. Elle va découvrir qu’elle est divergente … que ce sort doit rester secret si elle veut vivre. Pour se sauver, la jeune fille choisit la faction des Audacieux mais son choix n’est pas forcément le meilleur.

Dans ce premier tome, on suit l’apprentissage de Tris parmi les Audacieux ainsi que son amour pour le beau Quatre qui cache un lourd secret … J’ai trouvé ce roman un peu long & lent ! Certains passages nous happent complètement dans les évènements puis après ce fort intérêt, il arrive un passage un peu « mou » où l’action retombe. C’est aussi pour cette raison que j’ai mis autant de temps avant de le finir. Pourtant j’ai beaucoup apprécié cette lecture. J’aime l’univers, les personnages même si je ne suis pas encore attachée à Tris. Les méchants sont vraiment détestables et j’adore le faites qu’ils ne me laissent pas indifférente. Contrairement à HG où le président … bah je m’en fous de ce qui lui arrive … ici Jeannie Matthews ou Eric sont affreux mais j’ai très envie de savoir ce qui leur arrive & comment ils vont y réagir.

Divergente est une très bonne série … en tout cas son premier tome certes un peu mou donne quand même envie d’ouvrir le second tome pour savoir ce qui va arriver à nos héros.

On ne peut pas parler de Divergente sans évoquer sa version cinématique. J’ai préféré terminer le premier tome avant de regarder le film … je suis maso parce que je sais que je finirai par faire des comparaisons mais je n’aime pas lire un roman après avoir vu la version filmée. Je trouve que les effets de surprise sont complètement morts. On sait ce qui va se passer et même les modifications ou variations n’y changent rien.

Le film … est vraiment très bien ! J’ai trouvé que les modifications apportées étaient intéressantes & correspondaient parfois à ce que j’aurais aimé lire. Je ne rentre pas dans les détails car si vous n’avez pas vu ou lu Divergente, je ne veux pas vous spoiler 😉 En revanche je pense qu’il est dommage que certaines scènes du livre soient écourtées dans le film. On manque certaines explications – j’ai dû expliquer des choses à mon copain par exemple parce qu’il ne comprenait pas pourquoi bidule disait ça ou réagissait ainsi.

Pour conclure, je dirai que le livre & le film se complètent. Je pense que lire & voir le film est intéressant parce que nous avons deux visions d’un même univers. Je vous conseille fortement de lire ou de voir le film si ce n’est pas déjà fait 😉

La reine – Kiera Cass

la-selection---la-reine-548760

Hello tout le monde,

Je vous le disais hier que nous allions très rapidement nous retrouver … eh bien ! Voilà ! Ce soir, je vous propose une chronique sur ma toute dernière lecture. Je profite d’avoir du temps libre pour vous la rédiger immédiatement. J’ai terminé cette nouvelle ce matin dans le bus XD Merci à la liseuse parce que c’est bien plus pratique ainsi XD

La reine est une nouvelle écrite par Kiera Cass, l’auteure de la saga La Sélection. Je suis tombée sous le charme de cette série lors de la sortie du second tome. J’ai dévoré le tome 1 en quelques jours et le second a subi le même sort. Ce que j’aime dans La Sélection ? Premièrement, l’univers est original. On nous propose un monde ayant survécu à la Quatrième Guerre Mondiale … malheureusement les états survivants en sortent très fortement démunis ou faibles. Les USA deviennent alors Iléa, un continent vaste dans lequel un système de caste est mis en place pour avoir une meilleure main-mise sur la société et donc le peuple. Ce pays est gouverné par le Roi Clarkson et son épouse, la Reine Amberly. Leur fils est en âge de se marier. Pour lui trouver une femme, ils mettent en place La Sélection. C’est comme un grand jeu de TV réalité dans lequel le prince fait la connaissance de 35 candidates. Il doit y trouver sa future femme. Évidemment tout ne sera pas rose … surtout que les renégats ont décidé d’y mettre leur nez dans tout ça. Un univers riche et intéressant. L’auteure n’hésite pas à parler du mal-être de la société. On trouve le système injuste. On ne se verrait même pas vivre dans un monde ainsi … pourtant Kiera Cass soulève des questions sur le fonctionnement de notre société. Ne prenons-nous pas ce tournant ? On ne nous présente pas uniquement un univers post-apocalyptique parce que c’est tendance. Il y a une véritable réflexion derrière. J’ai trouvé ce point très intéressant. Je trouve dommage que l’auteure ne développe pas toujours le contexte car cela mériterait plus d’explications pour une meilleure immersion. Deuxièmement, les personnages sont bien travaillés. On ne se retrouve pas avec une demoiselle rêvant de devenir princesse. On ne suit pas son ascension jusqu’au trône. Non America ne désire pas faire La Sélection mais divers évènements la poussent à s’y inscrire. On a une héroïne forte tant au niveau du caractère que du passé. C’est une jeune fille en plein doute qui se retrouve confrontée à un monde qu’elle ne connait pas et découvre l’envers du décor. C’est violent et touchant. Kiera Cass propose des personnages travaillés. On se retrouve entièrement dedans … enfin pour ma part, j’avais l’impression de comprendre le comportement d’America comme celui de Maxon bien que ce dernier ne soit pas le narrateur. D’ailleurs un roman à deux voix aurait été intéressant mais cela aurait gâché la première trilogie 😉

Les nouvelles « Le prince« , « Le garde » et « La reine » nous proposent de suivre le passé de personnages importants dans La Sélection mais qui sont moins développés parce que l’auteure a choisi de donner l’avis d’America. Je lis actuellement la nouvelle « Le prince » mais avant j’ai lu celle de La reine. On y suit La sélection de la reine Amberly, un personnage touchant et mystérieux. Amberly me fait penser à un ange gardien… enfin bref … Cette nouvelle est dans le même esprit que La Sélection. On y retrouve un personnage central travaillé. Amberly est une demoiselle issue de la castre Quatre mais elle doit travailler comme une Sept c’est-à-dire une paysanne / une ouvrière. Elle participe à la sélection … mais contrairement aux autres candidates, elle est amoureuse du prince depuis ses 7 ans. Une héroïne fragile, douce, altruiste. Les qualités d’Amberly sont nombreuses. Amberly est un peu la bonne copine de tout le monde. Kiera Cass développe ce personnage emblématique … mais je pense que l’histoire d’Amberly et Clarkson aurait mérité un tome complet. Leur relation est complexe. Ce n’est pas un amour réciproque, pas un coup de foudre. Clarkson choisit Amberly pour des raisons plus pragmatiques. Cela ne le rend pas plus sympathique. Il reste le personnage que l’on déteste. L’auteure ne cherche pas à justifier son comportement, c’est un homme froid qui aime gouverner et c’est tout. Il calcule tout !

L’écriture de Kiera Cass est agréable à lire car elle utilise toujours une syntaxe simple. Elle ne se perd pas dans des explications ni dans des phrases tellement complexes que l’on ne sait plus de quoi on parle. Son style est accessible par tous. C’est l’un des points forts de la collection R. Les romans proposent un langage compréhensif par beaucoup. Les histoires sont agréables mais pas toujours originales. Évidemment il s’agit de mon avis.

Des personnages travaillés, une histoire intéressante, un univers riche et passionnant … Une nouvelle destinée aux lecteurs de La Sélection parce que si l’on ne connait pas l’univers, on ne peut pas apprécier l’ensemble. Une très bonne lecture.

Endgame – James Frey

product_9782070662159_244x0Hello tout le monde,

Je vais tenter ce soir de vous rédiger la chronique sur ma toute dernière lecture : Endgame  de James Frey, édita par Gallimard. Je ne garantie pas que je la réussisse en une fois parce que cette lecture me laisse un peu perplexe. Je ne peux pas vous dire si j’ai aimé ou non ce roman. Je vais vous expliquer tout ça 😉

ENDGAME était annoncé comme étant LE livre à ne pas manquer en Young Adult. Le marketing était très poussé … mais je trouve que c’était trop pour un roman ainsi. Cela me rappelle les publicités pour Hunger Games que l’on voyait partout Oo ! Contrairement à Endgame, la trilogie de Suzanne Collins est plus intéressante.

James Frey nous propose de plonger dans un univers assez particulier. On se retrouve avec 12 personnages principaux, issus de lignées ancestrales, sélectionnés par participer à Endgame… c’est un peu comme l’Apocalypse avant la fin du monde. Ces participants ne sont pas comme les autres car il n’y a qu’eux qui peuvent sauver le monde. En soit le thème est assez classique dans le fond mais pourquoi pas. On nous parle d’entités extraterrestres qui peuvent décider de notre vie et de notre mort. Elles influencent, dirigent Endgame… alors là… Le concept part totalement en sucette. Pourquoi des E.T. décideraient de notre sort en organisant un jeu alors qu’ils peuvent le faire quand bon leur semble ???? Ils doivent drôlement s’ennuyer dans l’espace pour s’occuper de nous. Ils sont aussi très sadiques ! J’ai trouvé que l’auteur souhaitait se démarquer en nous proposant un univers différent des Hunger GamesDivergente et cie. Malheureusement le final a rendu « cafouillis ».

Les personnages… Ils sont 12 au total… Un nombre impressionnant même si certains sont plus développés ou plus intéressants à suivre. Le problème : cette profusion ne donne pas envie de s’attacher aux personnages. On a l’impression d’avoir un catalogue sous les yeux. Les portraits ne sont pas toujours flatteurs. Marcus est un personnage sadique et dérangeant. Sarah est une cruche, pleurnicheuse. Évidemment ils évoluent pendant le roman mais la première impression reste tenace. J’ai suivi leurs aventures mais de façon très détachée. Je ne suis pas rentrée dedans. J’ai lu ce roman avec indifférence. Je voulais seulement en savoir plus sur Endgame car c’est probablement le point le mieux maitrisé dans ce roman… Le suspens.

Je suis allée voir les divers avis postés sur ce roman et ils sont très mitigés. Endgame… on aime ou pas. Je fais partie des personnes qui n’ont pas accrochées. L’aventure s’arrête donc avec ce premier tome 😉 Je remercie Mamie qui m’a redonnée le goût de lire et qui a fait cette lecture avec moi. Je l’ai fini avant elle donc j’attends de savoir ce qu’elle a pensé 😉 Soit elle postera en commentaire, soit je la harcèle et je vous posterai son avis dans cette chronique XDDDD