Les orangers de Versailles – Annie Pietri, Nicolas Digard, Christine Circosta

Bonsoir tout le monde,

On se retrouve déjà pour une petit chronique 😉 j’aimerai beaucoup que cette dernière soit longue mais comme je ne suis pas une experte en BD, je ne saurais pas trop quoi vous dire de plus. Veuillez m’en excuser s’il vous plait ! Je vais vous présenter une BD qui s’inspire d’un roman de jeunesse. Il s’agit de Les orangers de Versailles d’Annie Pietri, édité chez Bayard.

Les orangers de Versailles est un roman dont l’action se situe un peu avant L’affaire des poisons qui a ébranlé le règne de Louis XIV. Annie Pietri rend cet épisode sombre et tortueux compréhensible pour un jeune public. Son écriture est très agréable à lire et le fils de conducteur n’est pas interrompu par des évènements qui cassent le rythme. Marion est une héroïne fort sympathique à suivre et exceptionnelle avec son talent pour les parfums. Les autres personnages sont tout aussi bien développés. Je ne vais pas vous faire une chronique du roman car ma lecture remonte à des années LOL J’avais tellement aimé ce roman que je l’avais présenté au concours des enseignants, la première année où je l’ai passé. Je pense que vous avez compris que j’aime beaucoup ce titre mais aussi l’œuvre d’Annie Pietri.

En allant à la médiathèque, aujourd’hui, je suis tombée sur cette BD. Je ne savais pas que ce roman avait été adapté en version BD. Une belle surprise ! Je l’ai immédiatement pris afin de découvrir s’il respectait le roman ou pas. Le format de cette BD est assez intrigante. Il est plus petit que les formats habituels. Sa couverture est souple, rappelant ainsi les mangas. C’est un format bien pensé pour le jeune public. Il est facile à manipuler. Cette BD est assez courte en réalité, en même temps le roman n’est pas un pavé LOL. La BD contient les évènements importants du roman donc je trouve cela très bien.

Les illustrations sont jolies. On a une gamme de couleurs qui s’accorde avec le décor de Versailles. C’est joliment exécuté. J’aime beaucoup les illustrations travaillées et détaillées. Ici, on a un travail magnifique. Cela donne envie de s’y plonger. Bravo à Christine Circosta pour son travail !

Une BD qui ne complète pas le roman… C’est une adaptation ! Je pense que pour ceux qui veulent découvrir ce titre, vous pouvez choisir entre la version romancée ou la BD. Vous pouvez lire les deux pour avoir une vision globale de cet univers. La BD est vraiment très bien, le roman aussi donc à vous de choisir 😉

Métronome – Lorànt Deutsch

Hello tout le monde,

Je vous propose aujourd’hui de faire une petite promenade parisienne 😉 Paris est une ville que nous connaissons tous pour diverses raisons : Les Halles – la rue Rivoli et ses magasins – Notre-Dame de Paris (non Quasimodo ne l’occupe plus mais peut-être que l’on peut y croiser Garou 😉 ) – Bastille (un quartier devenu à la mode … pourtant je n’y ai toujours pas vu Louis Delort !) – etc. Je ne sais pas pour vous mais comme j’ai souvent eu la chance de me rendre dans la capitale française, je devrais en connaître un peu plus que des histoires datant de l’école & encore XD Ma mémoire me jouant des tours, certains lieux me disent quelque chose mais sans plus ! Maintenant mon papa s’arrache les cheveux car il en a passé du temps à me raconter des anecdotes sur Paris.

Je me suis donc achetée Métronome de Lorànt Deutsch, dont il m’avait parlée. Ce livre est paru sous divers formats :

un grand format

un format illustré

un format vidéo

maintenant un format poche

La version illustrée me tentait beaucoup mais elle n’est pas donnée XD Je me suis prise la version poche pour l’emmener avec moi lorsque je sortirais sur Paris. J’avais déjà vu un morceau du DVD & la façon dont Lorànt Deutsch raconte un évènement me fait penser au conteur. Il s’est parfaitement modulé son intonation pour nous captiver et nous tenir en haleine. Cette première impression me donnait envie de me plonger dans son livre. Mon papa procédant le grand format et la version illustrée, je m’étais toujours dis que je lui emprunterai.

La dernière fois, j’ai voulu le faire mais sa collection de livres de photographies menaçait très fortement de tomber je ne me suis pas risquée à le prendre XD En plus le roman venait de sortir en format poche donc j’en ai profité pour avoir mon propre exemplaire. J’étais très curieuse de voir le contenu de ce titre. Je pensais le commencer depuis le début mais je me suis dis pourquoi regarder les stations de métro que Lorànt Deutsch avait sélectionné et j’ai choisi de lire Bastille en premier. J’étais très agréablement surprise. J’avais peur que ce soit un peu « chiant » à lire car parfois les récits historiques sont trop dans les détails et l’abondance d’informations. Ici, on a une anecdote sur la Révolution française. On nous raconte le point de départ de la prise de la Bastille et la colère du faubourg. On est immédiatement happé par le récit. On nous donne des informations sans que nous soyons noyés par tout un flux indigeste. Le chapitre est assez long pour nous apprenions quelque chose mais assez court pour ne pas ennuyer. Je reprocherai pourtant que certains passages auraient mérité d’être encore enrichi par des anecdotes.

L’œuvre de Lorànt Deutsch est un vrai plus pour les amateurs d’Histoire et pour les amoureux des balades. Suivre le parcours de l’auteur avec le livre à la main, tout en lisant ses anecdotes aux stations sélectionnées doit être un vrai régal ! La version illustrée doit vraiment apporté un plus.