Marked Men, tome 1 : Rule – Jay Crownover

marked-men-tome-1-rule-de-jay-crownover

Coucou tout le monde, je vous retrouve pour vous présenter l’une de mes toutes dernières lectures. Marked Men de Jay Crownover est une nouvelle saga de New Romance éditée par Hugo Romance. Une maison d’édition que j’apprécie tout particulièrement parce que je trouve leur choix éditorial plutôt intéressant. Les romans ne sont pas « cucul » et pas juste blindés de scènes érotiques toutes les cinq pages. Il y a plus de profondeur dans leur collection que chez leurs concurrents. Evidemment cela engage seulement moi ! C’est mon avis concernant cette maison d’édition dont j’ai lu plusieurs romans. Aujourd’hui, je vous propose donc mon avis sur Marked Men, tome 1 : Rule de Jay Crownover.

Ce roman a immédiatement attiré mon attention pour sa couverture vraiment superbe. L’ensemble de la création est agréable et cohérente avec le résumé sur la quatrième de couverture. Ce petit plus a attisé ma curiosité ! On comprend que le héros est un homme tatoué et que la demoiselle qui va l’accompagner dans cette histoire ne l’ait pas du tout. Le schéma est assez classique : les contraires s’attirent. On pourrait dire que la chose est vue et revue pourtant Jay Crownover et sa plume vive, efficace et pleine de peps nous emmène de la première page et la dernière sans que l’on s’en rende compte. Le couple formé par Rule et Shawn est frais. On aime suivre leurs aventures, leurs déboires. Ce sont des personnages issus de milieux sociaux différents mais qui se ressemblent assez dans le fond. Ils sont liés par ce passé commun. Rule ne sait pas tout sur Shawn. Il y a plein de secrets et de personnages secondaires qui alimentent l’histoire. Ce n’est pas plat ! Il y a de la passion dans les pages de ce roman. On est plongé dans l’histoire du début à la fin.

C’était une lecture passionnante. Je ne pouvais pas refermer le livre sans ressentir un petit pincement au cœur d’abandonner les héros maintenant. L’évolution des personnages est captivante. Il y a un souci de faire les choses bien. On est pas dans des changements radicaux et brutaux mais tout se fait en lenteur. Cela peut paraitre subtile par moment mais on perçoit que Rule et Shawn ne sont plus les mêmes au fil des pages… Je suis tombée sous le charme de cette série. Les tomes 2 et 3 sont déjà sortis ! Ils attendent dans ma PAL que je me jette dessus et cela ne devrait plus tarder !

Publicités

[COUP DE COEUR] Fight for love #5 : Ripped – Katy Evans

Coucou tout le monde,

Je voulais vous présenter ma toute dernière lecture : Fight for love # 5 Ripped de Katy Evans aux éditions Hugo & Cie, collection Roman. Il n’est pas fréquent que vous parle de ce genre de lecture. Je ne suis pas réfractaire à la New Romance mais les rares essais que j’ai fais, je ne suis pas devenue une adepte. Je suis désolée pour les maisons éditions comme Milady ou J’ai Lu… mais les titres qui proposent ne correspondent pas à ce que j’attends de ce genre. Il y a trop de scènes sexuelles qui n’aident pas à l’évolution de l’histoire. Je pense que vous comprendrez mieux mon point de vue dans cette chronique. Hugo & Cie est l’une des rares maisons d’éditions qui proposent des titres qui me plaisent. Ma lecture de Beautiful Bastard de Christina Lauren était plutôt bien, elle date trop pour que je puisse vous faire une chronique dessus. Je me souviens seulement de quelques détails, et surtout du faites que j’ai bien aimé.

Comme vous avez pu le remarquer dans « Oops ! IMMB ! » j’ai un peu… beaucoup craqué pour cette maison d’éditions. Dans mes achats compulsifs :-p j’ai cédé à la tentation de Fight for love #5 Ripped de Katy Evans. Oui je sais qu’il est très étrange de prendre un tome en plein milieu de la série LOL mais je suis ainsi ! Le résumé me tentait plus que les autres alors j’ai préféré commencer par celui-ci et avoir une bonne impression plutôt que peut-être être déçue par le premier et ne pas continuer. En plus cela s’y prête plutôt bien car chaque tome correspond à une nouvelle histoire. Celle de Pandora & MacKenna me plaisait 🙂

Avant de vous parler plus en détails du contenu, je voulais faire une remarque LOL Katy Evans est-elle fan de Ai Yazawa ? Je me pose la question car MacKenna Jones, le personnage masculin, me fait trop penser aux personnages de NANA. Pour ceux qui connaissent un peu le manga, quand MacKenna Jones fait sa première apparition j’ai immédiatement pensé à Yazu & Ren :

yasu16cfae4cffb4cb405fc35ec825f4c1ea5

MacKenna Jones est la fusion de ces deux personnages. Cela m’a amusée de les retrouver. Je ne dis pas que Katy Evans s’est vraiment inspirée d’eux mais son héros y ressemble beaucoup.

Je vais passer maintenant à l’histoire en elle-même 🙂 c’est quand même la chose la plus intéressante dans ce roman. Les points forts de cette romance ce sont les personnages & l’alchimie qui existe entre eux. MacKenna Jones est un homme arrogant, insolent mais d’une fragilité déconcertante. C’est un personnage super touchant parce qu’il aimerait s’affranchir des sentiments qu’il éprouve pour Pandora sans franchement y arriver. On sent bien qu’il essaie de se convaincre que ce qu’il ressent n’est que de l’attirance sexuelle. On le sent tirailler en son fort intérieur. Il montre même des instants de profonde solitude par rapport à son statut de rock star qui le rendent encore plus attachant. C’était un personnage masculin super intéressant à suivre, ses interventions solo (c’est-à-dire pendant tout un chapitre) étaient trop peu nombreuses. J’aurais aimé avoir un peu plus son point de vue sur l’histoire. Contrairement à MacKenna Jones, Pandora est une femme en colère (elle se définit ainsi lol), blessée et fragile. Une femme qui se veut indépendante mais qui est très dépendante de lui finalement. Son passé n’est pas joyeux, on comprend bien pourquoi elle est devenue cette femme qui n’a plus confiance en la gente masculine, pourquoi elle est autant en colère. Pandora est un personnage qui évolue au fil des chapitres, elle apprend à vivre dans le monde de MacKenna et sa vision des choses change. Un personnage touchant mais drôle aussi. J’adore quand elle essaie de se persuader qu’elle le hait alors que ses actions montrent tout l’inverse. Je me suis reconnue en ce petit bout de femme. Un duo qui fonctionne bien… Quand ils sont ensemble, on a la sensation que le reste du monde ne compte plus. L’auteure arrive à créer une tension presque palpable qui donne envie de voir les deux personnages ensemble juste pour voir comment cela va se passer.

La romance en elle-même ? Je dirais que c’est une histoire « banale »… enfin oui et non car le monde de la musique est exploité en romance mais pas tant que ça je trouve. Je n’ai peut-être pas lu les bons titres lol. L’histoire de Kenna & Pandora est agréable à suivre parce qu’il y a divers rebondissements qui donnent envie de savoir ce qui va se passer entre eux. L’écriture de Katy Evans est fluide, elle donne un bon rythme à l’ensemble. C’était une agréable surprise. Je ne suis pas très adepte de ce genre de roman mais FIGHT FOR LOVE #5 Ripped m’a donnée envie de continuer & de découvrir les autres titres de cette série. Je sais bien que j’ai commencé par le tome 5, et vous allez me dire que je suis complètement dingue XD vous pouvez le penser 😉 FIGHT FOR LOVE n’est pas une série à la Harry Potter ou La fille de braises et de ronces où on doit avoir lu obligatoirement les tomes précédents pour comprendre l’histoire générale. Je pense – et parce que j’ai lu les résumés – on « aperçoit » des personnages comme le tome 4 est consacré à Mélanie, l’une des meilleures amies de Pandora, mais c’est tout. Je me trompe probablement, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez 😉 en tout cas, ce tome a été une révélation pour moi. Je vais m’empresser de prendre les suivants et découvrir d’autres titres de New Romance.

FIGHT FOR LOVE #5 Ripped de Katy Evans est une New Romance agréable à lire. Une romance avec un duo électrique qui vous pousse à tourner les pages pour savoir ce qui va leur arriver 😉 Un roman qui tient en haleine du début à la fin 🙂

_420772

Georgian #1 Si vous le demandez – Sylvia Day

« Angleterre, 1770. Derrière la soie et les rubans de la société Londonienne se cache un secret, une organisation d’espions élitiste. Protégeant la Couronne de ses ennemis est dangereux, mais pour Marcus Ashford, protéger son coeur d’une passion est le plus grand des périls…

Agent de la Couronne, Marcus Ashford, comte de Westfield, a participé à de nombreux combats à l’épée, s’est fait tiré deux fois dessus et a essuyé plus d’une fois la poudre à canon de l’ennemi. Mais rien ne l’excite plus que le désir pour son ex-fiancée, Elizabeth. Des années auparavant, elle l’a rejetée pour le charmant Lord Hawthorne. Mais désormais, c’est à lui de défendre l’élégante veuve, et il le fera tout en répondant également à ses autres besoins, plus charnels, et lui montrant ce qu’est la profondeur du véritable désir d’un homme.

De dangereux secrets ont entraîné le meurtre du mari de Lady Hawthorne, secrets qu’elle tient désormais dans un journal que beaucoup tuerait pour mettre la main dessus. Mais faire confiance à l’homme le plus séduisant qu’elle ait jamais connu ? C’est scandaleux. Impensable. Irrésistible. Car c’est bien la passion de Marcus et ses désirs brûlants qui l’ont effrayé et l’ont fait l’abandonner, il y a des années de cela – mais son propre désir ne s’est jamais éteint. Il dit être à son service, dans tous les sens du terme. Et peut-être que la seule action sensée n’est pas de résister à la tentation, mais d’y céder corps et âme… » 

Sylvia Day est mondialement connue pour sa série Crossfire mettant en scène le célèbre Gideon. J’ai eu l’occasion de lire le tome 1 qui m’avait plutôt plu contrairement à Cinquante nuances de Grey de E.L. JAMES. Je ne suis pas une fervente lectrice de « romance » où les relations sexuelles ne servent pas à faire avancer l’histoire entre les protagonistes mais qui sont du sexe pour du sexe. Cette auteure m’avait assez séduite car même si les scènes érotiques finissent par être envahissantes ne sont pas désagréable. Je me suis donc lancée dans cette nouvelle série en espérant trouver un bon roman historique avec des scènes érotiques … en réalité j’ai passé un moment de lecture difficile.

L’histoire entre les deux personnages est intéressante. L’enquête que mène Marcus Ashford pour retrouver le meurtrier de feu Lord Hawthorne est prenante mais au bout d’une centaine de pages, on sent bien que la trame principale disparait complètement pour ne faire place qu’aux scènes érotiques. C’est bâclé ! J’étais furieuse de voir l’enquête passée au second plan pour ça. L’alchimie entre les deux personnages est ennuyante. Ils se disputent constamment puis succombent l’un à l’autre. C’est d’un classique … Je suis profondément déçue par cette lecture ! Je me suis ennuyée jusqu’à la fin ! Je pense que ce genre littéraire est définitivement pas pour moi !

Fifty Shades #1 Cinquantes nuances de Grey – E.L. James

81gLA2I5eUL._SL1500_Hello tout le monde,

Je continue mes chroniques retardataires avec un titre que j’ai lu au moment de sa sortie… et que je voulais relire. Je pense que vous connaissez le roman dont je vais vous parler car c’est devenu un best seller. Est-ce que c’est mérité ? Je crois que chacun a son opinion sur la question LOL. Je ne ferai pas de débat ici 😉 Vous allez vous dire que je suis en retard sur tout le monde car je n’ai pas fais de chronique sur Cinquante nuances de Grey. Je le fais maintenant pour la simple et bonne raison que ma première lecture remonte à l’année de la sortie du livre pour une lecture commune sur Boulevard des Passions. Si je vous postais mon ancienne chronique, je descendais le livre parce que je ne l’avais pas aimé ! Je détestais tout !

Maintenant je voulais le relire… puis voir une collègue le lire me donnait trop envie de retenter l’expérience XD Il m’arrive de me remettre dans des lectures pour voir si je déteste toujours ou pas. Je pense que le temps, nos fréquentations personnelles mais aussi littéraires nous font changer… évoluer. Je me suis donc remise dans ce roman… bon il a fallu le racheter car je m’en étais séparée depuis XD Heureusement mon homme, adorable, m’a offert la trilogie 🙂

Cinquante nuances de Grey est devenu un titre mondialement connu. Son histoire est somme toute basique. On ne peut pas dire que l’auteure nous propose un fil conducteur original. C’est une romance classée dans le New Adult… mais qu’est-ce que c’est ? Le New Adult pourrait se traduire par romance érotique. Je vous fais un dessin sur le contenu maintenant ? 🙂 Je résume rapidement parce que je ne vais pas vous faire un cours sur les différents genres littéraires et que vous trouvez sur le net des articles très bien faits sur le sujet.

Lorsque Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.
Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.
Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

Ressemblance avec Twilight ? Comment vous dire que je ne vais pas rentrer sur ce terrain sinon je deviendrai méchante ?! Je ne suis pas une fana de la saga de Stephenie Meyer même si j’ai beaucoup aimé ces romans, je peux très bien vous faire la liste de tous les défauts. Pour moi, je crois que les deux romans ont seulement un point en commun : une héroïne naïve à qui on a envie de mettre des baffes ! Voilà ! C’est dit XD ! Anastasia est une jeune femme franchement agaçante. Elle est nunuche, pleurnicharde et pas capable de prendre des décisions. Elle me rappelle beaucoup Bella sur certains points… En revanche Bella évolue pendant les tomes ! Ici… Anastasia ne semble pas prendre du plomb dans la cervelle. On verra dans les deux tomes suivants.

Le personnage le plus intéressant dans ce roman et probablement son gros point fort : Christian Grey. Un homme énigmatique au passé trouble et difficile. Les agissements de Mr. Grey ainsi que ses décisions prennent racine dans son histoire. On comprend qu’il agit ainsi parce qu’il a vécu des choses… pas faciles. J’aime aussi son comportement pas toujours cohérent en compagnie d’Anastasia. Son évolution est la plus intéressante à suivre.

L’écriture est assez simple… c’est la plus grosse faiblesse de ce roman. On sent bien que le roman est à la base une fanfiction et donc pas destiné à la publication. Je pense que si l’auteure avait eu dans l’idée d’écrire un roman on aurait eu une écriture plus travaillée. Il y a beaucoup de fautes d’orthographe et de syntaxe.

La relation entre les deux personnages manquent cruellement de profondeur à mon goût. Le tome 1 tourne essentiellement autour du contrat et de la mise en place de leur relation. C’est intéressant mais assez long ! La fin de ce tome nous surprend quand même et nous donne envie de prendre le second pour savoir ce qui va se passer.

Cinquante nuances de Grey est un roman que l’on aime ou pas ! Le style étant particulier et l’écriture simplette, c’est un livre qui est accessible mais en même temps à part.